Comme je vous l’avais annoncé dans cet article, nous nous sommes rendus au Super VW Festival le week end du 24 au 26 juillet.

Au programme, road trip en Combi, 470 kilomètres sur la journée de vendredi, sans se presser, avec une vitesse de croisière de 80 km/h, arrêts compris, nous avons tout de même voyagé près de 9 heures à admirer le paysage…

Compteur combi VW

Sur la route, passage d’un cap, 125 000 km à une vitesse de croisière, disons, raisonnable

Après avoir récupéré les bracelets d’entrée et les passes, direction le camping pour trouver un emplacement libre et marquer notre territoire, c’est à proximité d’une réserve de Transporter (également connus sous le nom de « Popos » ou encore de T3) que nous trouverons l’emplacement idéal, à l’ombre d’un pin, presque au fond du Camping du Houx, mis à disposition des festivaliers.

Au camping, les anciens veillent sur notre sécurité.

Une fois installés, c’est donc reparti pour la visite du village exposants, où se mélangent les pièces neuves, tee-shirts, pièces rares et autres goodies en tout genre, ainsi que quelques véhicules exceptionnels.

Le drag Dyno Pincher, accompagné de la légende, le drag EMPI Inch Pincher III.

Après une soirée relativement calme au camping (pendant que d’autres profitaient du concert), le festival commence vraiment pour nous : revoir les copains, marcher, discuter, marcher, faire quelques photos, marcher, et encore marcher un peu…

Le déjà célèbre Karmann Ghia cabriolet Piment Racer, toujours aussi beau et efficace !

Dans le paddock, prêt à en découdre sur la piste.

Arrive midi et c’est déjà l’heure du show, du grand show de Bastouil et ses comparses, une demie-heure de drift en cox et de stunt à moto, pour le plus grand plaisir du public, venu en masse dans la tribune au dessus des stands.

Bastouil en plein drift

Bastouil en plein drift.

Arrivé par la route, Bastouil ne fait pas qu’un show de drift, non, ça serait trop facile, à peine les pneus changés, le voila de nouveau sur la piste pour prendre le départ d’une session avec la DDCup. Et attention, ça envoie du pâté !

Quelques secondes avant de partir se tirer la bourre...

Quelques secondes avant de partir se tirer la bourre…

Départ de la session piste.

Retour dans les paddocks pour quelques nouvelles photos…

Un Notchback à la peinture exceptionnelle

Un Notchback à la peinture exceptionnelle.

Un pick-up  simple cabine sur la Selling Zone, une vitre neuve, un plancher et c'est reparti !

Un pick-up simple cabine sur la Selling Zone, une vitre neuve, un plancher et c’est reparti !

Un T2B tôlé psychédélique !

Un T2B tôlé psychédélique !

Une 356 rat's et sa remorque sur air-ride, superbe réalisation

Une 356 rat’s et sa remorque sur air-ride, superbe réalisation.

Vient l’heure de la grande parade, et c’est donc en bord de piste que nous avons pu assister au défilé d’une très grosse partie des 2200 véhicules présents sur le circuit Bugatti.

L'invasion des Bay Window

L’invasion des Bay Window.

Très belle cox d'un membre de l'organisation.

Très belle cox d’un membre de l’organisation.

L'un des Popos des voisins du camping

L’un des Popos des voisins du camping.

Une belle petite rangée sur le circuit.

Une belle petite rangée sur le circuit.

Une fois la grande parade terminée, deux tours du circuit quand même, semble t’il pour pouvoir faire entrer tout le monde, on retrouve les amis pour prendre un verre bien mérité, puis on fait un tour au camping, avant de repartir voir l’excellent groupe Celkilt en concert (merci à Sylvain pour le tour en TransPorscheTer au passage).

Le temps de dimanche ne se prétant pas à la photo, nous avons décidé de reprendre la route assez tôt afin de ne pas rouler toute la nuit.

Voici quelques autres photos en vrac :

Une Formule Vé exposée sous le chapiteau près des drag et d'autres raretés.

Une Formule Vé exposée sous le chapiteau près des drag et d’autres raretés.

La cox de Bastouil, prête à aller manger du bitume.

Un baja sur base cox et châssis de Bay Window, avec un bon gros turbo accouplé au moteur.

Un baja sur base cox et châssis de Bay Window, avec un bon gros turbo accouplé au moteur.

La cox Jack Daniels, avec un petit clin d’oeil à nos amis de Bescherelle Ta Mère !

En bref : un  grand meeting, avec bien entendu toujours quelques points perfectibles, mais l’ensemble a laissé un excellent souvenir aux participants, un grand merci aux organisateurs donc, Flo, Enzo, Hugo, mais également aux belles rencontres du week-end, ils se reconnaitront !

Vous n’en avez pas eu assez ? Voici d’autres visions de ce Super VW Festival #2 :

Et vous, vous y étiez ? Comment avez-vous vécu cette seconde édition ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Vous avez aimé ? Partagez avec vos amis !

7 Commentaires

  1. Marine

    Même pas un ti mot sut tes super voisin swatter du weekend lol.
    Merci pour tes photos. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *