Pour sortir du quotidien quoi de mieux que de voler une Porsche et se faire une petite course poursuite ? Pas en ville ou dans le garage d’un particulier mais directement… chez le concessionnaire ! C’est ce qu’à fait Philippe Brongniart qui voulait sortir du train train quotidien. Il se rend chez un concessionnaire Porsche et demande à en essayer une, le vendeur a été inattentif l’espace d’une minute et hop, la Porsche n’était plus là, le pseudo-client non plus ! Il s’est offert une virée de plus de 100 km entre Béthune et Boulogne.

Pour lire la suite de cette histoire qui ne manque pas de rebondissements…

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Eh bien, c’est ce que cet homme c’est posé comme question au moment où il roulait! Il consomme alors de l’alcool en roulant, mais comme il faut faire une pause toute les deux heures, il l’a fait. Les policiers le remarque et lui demande ces papiers et là, il repart de plus belle vers de nouveaux horizons, contournant tous les endroits où il est susceptible de se faire arrêter, il réussi à rejoindre une route départementale et histoire d’en rajouter une couche, il roule à 130 km/h ignorant les appels des policiers à ses trousses. Il rajoute à son palmarès trois feux rouges grillés. C’est normal, quand on a une Porsche entre les mains, on se sent pousser des ailes !

Ce multi-récidiviste se fait arrêter, non pas par la police mais par la sècheresse de son réservoir ! Il prétend quand même s’être arrêté car il ne se sentait pas bien. C’est sur qu’avec la dose d’alcool qu’il avait dans le sans (1.16 gr d’alcool / Litre de sang le lendemain matin de son arrestation) on ne se sent pas en grande forme… Il s’était déjà fait arrêter pour quelques délits sans gravité, mais là il a voulu faire les choses en grand. Cet homme est en fait en pleine dépression suite à la rupture de son couple en 2005. Père de trois enfants, il avait décidé de consulter un psychiatre mais rien n’y faisait. Madame la Procureur a écouté l’avocat de l’inculpé et ce dernier écope de 18 mois de prison au lieu de 24…

Le tout pour: Vol de voiture, conduite sans permis valide, conduite en état de forte ébriété, refus d’obtempérer, délit de fuite, conduite dangereuse, mise en danger d’autrui et récidive… Bref, au volant d’une Porsche on ne fait pas les choses à moitié !

Vous avez aimé ? Partagez avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *