C’est la grande question qui anime les passionnés de Formule 1 et les médias dédiés au sport automobile. Est-ce que Mercedes restera la seule écurie allemande présente dans les paddocks ou est-ce que le groupe Volkswagen fera enfin son apparition dans le championnat du monde de F1 dès la saison 2018 et trouvera la bonne stratégie pour chacune de ses filiales ? Voici quelques éléments de réponse !

MacLaren Mercedes

Porsche

L’hypothèse d’une implication de la firme Porsche dans le championnat de F1 revient chaque année. Certes, Porsche a collaboré avec l’écurie McLaren pour la fournir en moteurs TAG de 1984 à 1987, mais cela s’arrête là dans son passé en F1.

Porsche en course endurance Le Mans

Après 17 victoires sur le plus long circuit de France, celui des 24h du Mans, et une absence prolongée, le constructeur auto de Stuttgart annonce son retour en 2011 et se réengage officiellement dans la course d’Endurance en 2014 et n’envisage toujours pas d’intégrer la Formule 1.

Audi se concentre sur le DTM et le Mans

Alors que des rumeurs courraient sur une éventuelle collaboration entre Audi et Red Bull pour ce qui concerne les futurs moteurs de leurs monoplaces, c’est en Mars dernier que la marque aux anneaux a confié ne pas vouloir s’engager en F1 d’ici 2018. Il s’avère qu’un accord avait apparemment été conclu durant l’été 2015 mais hélas suite à l’affaire des moteurs trafiqués, le projet de collaboration serait parti en fumée.

Audi aux 24h du Mans

Par conséquent, Audi reste désormais concentrée sur le championnat d’Endurance et le DTM avec un objectif principal qui est de remporter la course des 24 Heures du Mans. Le constructeur automobile allemand confie également préférer les technologies hybrides et électriques, d’où sa participation à la Formule E, ce qui encore récemment n’était pas dans les petits papiers du grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone.

Volkswagen

Si l’affaire Volkswagen a entaché les marques du groupe allemand, il en est forcément de même pour le constructeur automobile à l’origine du scandale des réductions frauduleuses des émissions polluantes qui a éclaté en 2015. Financièrement, cette affaire a fait énormément de mal à VW (chute vertigineuse de la valeur de l’entreprise) qui ne peut actuellement pas débarquer en F1 avec une santé économique solide.

Déjà engagée avec succès dans le championnat du monde des rallyes (WRC) et dans la course d’Endurance, la firme de Wolfsbourg a déclaré cet hiver qu’une entrée prochaine dans le championnat mondial de Formule 1 n’était pas à l’ordre du jour.

Volkswagen WRC

Quoiqu’il en soit, le débat sera rouvert dès l’année prochaine et les rumeurs continueront de courir dans le monde du sport automobile, d’autant que Bernie Ecclestone s’est entendu sur un prix de vente de la Formule 1. Les choses pourraient être bien différentes d’ici-là et le championnat pourrait alors intéresser sérieusement les marques du groupe Volkswagen. A suivre !

Crédits photos : Pixabay, Facebook Porsche & Facebook AudiSport

Vous avez aimé ? Partagez avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *