Suite aux affaires qui ont ébranlé Volkswagen et Porsche ces derniers mois, les contrôles se font plus poussés sur les autres constructeurs.

C’est Mercedes et sa maison mère, le groupe Daimler, qui sont sur le point d’en faire les frais, car plus d’un million de moteurs Diesel auraient été équipés d’un logiciel destiné à fausser les résultats des tests de pollution.

Ces moteurs, qui ont été vendus des deux côtés de l’Atlantique entre 2008 et 2016, sont en effet accusés de polluer plus que leur homologation ne l’indique.

Les moteurs incriminés sont :

  • le type OM 642 6 cylindres turbodiesel de 258 chevaux
  • le type OM 651 4 cylindres turbodiesel de 1,8 et 2,2 litres

Il semblerait que ces types de moteurs fassent toujours partie de la gamme Mercedes, cependant, le constructeur a déjà effectué un rappel sur certains modèles de ses voitures, il est donc possible que le logiciel, si il était présent dans votre véhicule, n’y soit déjà plus.

 

Le journal Süddeutsche Zeintung cite des sources proches de la justice, le groupe Daimler, lui, n’a pas commenté cette affaire pour le moment, cependant, le siège de Daimler à Stuttgart a été perquisitionné en mai dernier, dans plusieurs de ses locaux, suite à des allégations de fraude aux résultats des tests pour les moteurs Diesel de la marque à l’étoile.

Si à l’heure actuelle, la direction du groupe n’est pas mise en cause, les plaintes en class action déposées aux Etats-Unis risquent de changer la donne d’ici quelques temps.

Votre Mercedes est-elle équipée d’un tel moteur ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous !

Vous avez aimé ? Partagez avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *