On commence à le savoir, Volkswagen s’est fait prendre la main dans le sac à essayer de truquer les résultats des tests anti-pollution, et par la même, les autres marques du groupe VAG. BMW est soupçonné d’avoir fait de même, mais d’autres marques sont sur la sellette également.

volkswagen logo photo

Photo xddorox

Cette fois-ci, c’est un autre scandale qui risque d’entacher un peu plus la réputation du géant de Wolfsbourg : selon le Canard enchaîné, l’agence d’achat publicitaire de la marque, MediaCom, aurait demandé à certains journaux de ne publier aucun article concernant la crise VW dans les parutions du 6, 8 et 10 octobre, sous peine d’annuler le dispositif publicitaire.

Le dispositif en question est d’un montant de 315 000€ pour VW et de 1 465 000€ pour Audi.

De son côté, la société Group M France explique qu’il n’est nullement question d’influencer la presse dans sa ligne éditoriale, mais qu’il est simplement demandé de déplacer les campagnes à d’autres moments.

Pierre Conte, président de la société, explique qu’il s’agit d’un simple report des campagnes publicitaires, afin d’éviter les effets négatifs, pas question d’annuler ces campagnes.

Plusieurs titres de presse régionale interrogés par l’AFP ont indiqué n’avoir reçu aucune menace d’annulation, mais certains ont également reçu des demandes de décalage de parution.

Plus d’infos sur l’affaire volkswagen :

Vous avez aimé ? Partagez avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *