Vendre sa voiture allemande est souvent un moment stressant et inconfortable. Dans un premier temps, vous devez choisir la manière de procéder. Deux options s’offrent à vous : soit vous vous adressez à un professionnel de l’occasion, soit vous proposez votre véhicule à un particulier. Mais dans ce dernier cas, comment être certain de faire le bon choix d’un moyen de paiement sécurisé pour rester serein ?

Vendre sa Mercedes

Le professionnel : une tranquillité qui coûte cher

Le professionnel vous apportera la garantie d’une transaction simplifiée. La démarche est simple et il s’occupe de l’intégralité des démarches administratives. En revanche, le prix de rachat s’en fera ressentir. Il sera systématiquement inférieur au prix du marché, jusqu’à moins 25%.

Une somme conséquente que le professionnel explique par la prise en charge de la paperasse, de la remise en état du véhicule et des frais de structure qui lui incombent.

C’est donc une différence de tarif significative pour des transactions de plusieurs milliers d’euros, une des raisons pour laquelle deux tiers des ventes de V.O. se font entre particuliers.

En 2015, ils sont 3,5 millions à avoir préféré passer en direct.

Vendre sa voiture à un particulier : comment ça marche ?

Il vous faudra prendre en compte trois étapes essentielles dans votre processus de vente :

  1. Vous assurer que votre voiture est prête à la vente
  2. Trouver votre acheteur
  3. Garantir le paiement de votre véhicules

Vendre sa Golf

Préparez votre vente

Ça y est, votre décision est prise, vous vendez votre belle Audi A5, votre superbe Mercedes Classe A ou votre BMW Z5 à un autre particulier. Afin d’être prêt, il vous faudra remplir quelques formalités en amont pour céder votre bien au plus vite et au meilleur prix.

Vérifiez tout d’abord l’ensemble des points techniques en faisant vous-même ou en faisant faire un pré-contrôle.

Tout d’abord, il vous faudra réaliser le contrôle technique à fournir obligatoirement et un certificat de non-gage (à demander en ligne ici).

Pensez à réunir les différentes factures de révisions et de réparations pour constituer un carnet d’entretien, non obligatoire mais bienvenu.

Il vous faudra également contacter votre assurance pour vérifier que votre acheteur puisse essayer votre véhicule.

Faites également réparer ou remplacer les éléments qui pourraient être un frein à la vente comme une serrure cassée, des essuie-glaces usés…

Trouvez l’acheteur

Une fois ces démarches faites, il vous faut trouver le bon acheteur. Aujourd’hui, pour acquérir sa nouvelle voiture, nous ne courrons plus les magazines, les foires ou encore les salons d’occasions. Nous restons chez nous, dans notre canapé et parcourons les sites de petites annonces sur internet.

Il faut donc être le plus pertinent possible dans son annonce pour sortir du lot parmi les milliers de propositions similaires. Soyez précis, indiquez le modèle, l’année, la motorisation, les options, mettez des photos en cachant votre plaque d’immatriculation et stipulez par quel biais vous souhaitez être payé. Ce dernier point est essentiel.

Les sites de petites annonces regorgent de personnes mal intentionnées très au fait des différentes techniques d’escroqueries.

Les techniques les plus utilisées par les escrocs à la vente de voitures d’occasion sont :

  • le virement Western Union
  • le faux chèque de banque
  • le chèque sans provision

Évitez au maximum l’argent liquide qui empêche toute traçabilité.

Il existe aujourd’hui Depopass, une solution en ligne 100% sécurisée qui vous évitera de mauvaises surprises (lire plus bas). En indiquant un paiement avec ce service sur l’annonce, cela repoussera les personnes peu sérieuses.

Garantissez le paiement

Historiquement, le chèque de banque est souvent le plus utilisé. Malheureusement il est la victime des faussaires et escrocs.

La règlementation autour de ce dernier est peu connue et différente d’une banque à une autre. La seule contrainte existante, est un verso commun. Il est alors difficile pour nous de faire la différence et de pouvoir le vérifier, sachant que la plupart des ventes entre particuliers ont lieu lors des heures de fermeture des agences bancaires.

Vendre sa BMW

Un nouveau service pour sécuriser le paiement : Depopass.com

Il est conseillé de passer par un service comme Depopass.com car en plus de garantir le paiement, la solution vérifie les identités de l’acheteur et du vendeur avec des documents simples à fournir.

Il suffit d’une photo d’une pièce d’identité recto/verso et d’un justificatif de domicile à jour. Une fois l’authentification faite, les fonds de la transaction peuvent être virés par l’acheteur sur un compte séquestre.

Le vendeur sait alors en temps réel que l’argent est disponible avant la vente. L’échange des clefs peut se faire le week-end et les jours fériés en toute sérénité.

Comme ça marche ?

  1. L’acheteur vous remet le code de paiement que Depopass lui aura généré.
  2. Puis de votre téléphone vous vérifiez sa validité via l’application ou par simple envoi d’un sms.
  3. Le code est authentifié, l’argent est alors transféré sur votre compte.

Depopass se charge d’envoyer le certificat de cession pour vous.

Le service ne vous aura couté que 29€ et vous aurez gagné sur le prix de vente et en sérénité.

Crédit photo : Toma de Saulieu

Vous avez aimé ? Partagez avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *