Pour rendre hommage à l’ancien patron, le constructeur a décidé de fabriquer une voiture éponyme: la Jean Bugatti. Un monstre exceptionnel de performances, produit en 3 exemplaires seulement.

jean-bugatti

Parti bien trop tôt, à l’âge de 30 ans, Jean Bugatti était le fils du constructeur Ettore Bugatti. De 1936, et ce pendant 3 ans, il a crée et imaginé des modèles futuristes, il est d’ailleurs à l’origine de la 41 Royale, de la 55 Roadster et de la type 50. Mais le modèle qui nous intéresse aujourd’hui c’est sa voiture personnelle: la 57SC Atlantic. Basée sur le modèle cité, la Jean Bugatti est un hommage à cet homme qui a apporté une touche profonde à la marque d’un point de vue artistique et technique, il fallait pour cela utiliser ce qu’il y a de meilleur et ça commence par la motorisation qui n’est autre que celle de la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse avec ses 1200 chevaux.

D’un point de vue esthétique, on se perd dans le noir brillant qui reprend celui de la 57SC, la carrosserie est en fibre de carbone, la calandre, le logo et fer à cheval sont en platine. Les jantes d’une brillance extrême complètent à merveille l’ensemble au design et à l’aérodynamisme parfait.
L’intérieur est prestigieux, tout se mélange, tout est complémentaire. Entre un cuir beige et brun, la sellerie dans les tons chocolat et un levier de vitesse en bois de rose, tous les matériaux utilisés sont en harmonie les uns les autres. Le luxe est à son paroxysme avec cette « voiture », si on peut encore appeler ça comme ça, surtout lorsqu’on sait que « Jean Bugatti » est gravé au laser sur le bouchon du réservoir et sur le bouchon d’huile.

Vous avez aimé ? Partagez avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *