On ne s’attendait pas à ça mais c’est avec grand plaisir que nous accueillons l’Audi A1 Quattro et sa fiche technique. Non, il n’y aura pas de RS pour la citadine sportive.

audi-A1-quattro

Côté motorisation

Une exclusivité, c’est une exclusivité ! En effet, en dévoilant cette citadine du groupe B, Audi signe sa domination sur le segment. Nous étions habitués à l’A1 de 185 chevaux avec le 1.4 L mais sur cette version Quattro, on passe presque du simple au double niveau motorisation. Premier gros changement: les quatres roues motrices. Sous le capot, un 4 cylindres TFSI de 256 chevaux à 6000 tr/min et un couple de 350 Nm. Le tout relié à une boîte manuelle 6 rapports. Un ensemble qui permet de dépasser les 100 km/h en 5,7 secondes. Une citadine ayant une vitesse de pointe de 245 km/h, c’est plutôt pas mal non ? Seul petit bémol, la consommation avec 8.5 L aux 100. La firme dit avoir modifier les bases de l’A1 pour obtenir une telle puissance, direction, châssis et contact au sol auraient été revus.

Côté esthétique

Niveau esthétique, l’Audi A1 a de la gueule. Elle envoie du lourd, de l’agressivité et de la sportivité. Le tout mélangé à un côté doux apporté par les rondeurs de la calandre et du capot. Même si quand on la voit arriver dans le rétro, on prend peur ! Pour ce qui est du détail, les ouvertures sous la calandre sont simplement gigantesques,  un diffuseur à deux sorties d’échappement, un aileron et des jantes en 18 à écrou central sorties tout droit du monde rallystique.

Intérieur

L’intérieur reste sobre mais classe, chic mais sport ! On est sur du cuir noir surpiqué de rouge, un volant méplat et un pédalier qui se marie à merveille avec les autres élèments aluminium de l’habitable. Niveau équipement on est au grand complet:

  • intérieur cuir
  • projecteurs xénon
  • régulateur de vitesse
  • clim auto
  • système de navigation
  • radar de recul
  • démarrage sans clef

Disponible en version 3 portes uniquement, l’A1 Quattro garde la banquette arrière.

Commercialisation

Pour avoir cette « citadine » dans son garage, il faudra faire vite car seulement 333 modèles vont être vendus, tout comme la R8 GT et la R8 GT Spyder. Niveau prix, on ne nous en a pas dit plus (selon nous, un peu moins de 40 000 €) mais nous savons qu’elle sera commercialisée mi-2012… Vraiment de quoi faire rougir les petites sportives déjà bien connues !

Vous avez aimé ? Partagez avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *